Après deux ans infructueux à essayer d’avoir un enfant, mon gynéco m’adresse à l’un de ses collègues en centre PMA. Pour lui c’est certain, à moins d’un miracle, seul une FIV pourra nous donner notre bébé.

Temps d’attente pour voir le spécialiste: 3 mois

Oui c’est dur! Je patiente comme je peux, en me trouvant d’autres activités. Nous retapons un appartement, je m’entraine au golf, et on part en vacances. Un beau programme qui me permet de survire à ces tris mois d’attente!

Premier rendez-vous d’infertilité

Le grand moment est enfin arrivé! Je m’arme des spermogrammes de Monsieur, et des résultats de ma prise de sang à J3. Malheureusement, mon gynéco habituel avait refusé de faire d’autres examens, sous pretexte qu’avec ce spermogramme dans tous les cas, on était en infertilité. Je n’étais pas du tout convaincu, mais j’espère de tout coeur que le nouveau gygy va approuver, et pas nous faire passer une nouvelle batterie d’examens, ce qui va prendre encore beaucoup de temps.

Ma première impression sur gygy est bonne, il me donne confiance. Il dresse un premier portrait de mon historique médical, puis de celui de mon mari. Sa méthode de travail est très méthodique. Finallement, il approuve que le spermogramme de Monsieur n’est pas génial, mais pour lui, il n’y a rien d’alarmant. Le spermogramme seul ne suffit pas à savoir si il faudra passer directement par une FIV. Il faudra un examen complémentaire, le test de migration-survie.
De mon côté, il insiste sur le fait que si j’ai déjà eu une grossesse extra-utérine, c’est que mes trompes ont peut-être un soucis depuis le début, et qu’il est capital de commencer par faire une hystérosalpingographie. Inutile de préciser qu’à ce moment j’ai des envie de meurtes, puisque j’avais déjà demandé cet examen à plusier reprises à ex-gygy… Il revient également sur mon taux de prolactine qui est trop élevé. On ne peut pas traiter une hyperprolactinémie à court terme sans en connaître les raisons. Je dois à nouveau vérifier où en est mon taux de prolactine, et si il est élevé, je dois aller voir un endocrinologue. Finallement, il me demande également de tester ma AMH qui permet de voir la résérve ovarienne.

Le rendez-vous se termine assez vite. Nous repartons avec beaucoup d’ordonnances, et une petite décéption de voir que le chemin est encore long…

Pour résumer, nos devons faire:

  • Test de migration-survie pour Monsieur
  • Prise de sang pour prolactine + AMH
  • radio des trompes

Suite à cela, nous devons reprendre un rendez-vous pour faire le bilan, et décider de la suite. La prise de sang est faite, j’attends les résultats. Je dois maintenant attendre mes régles pour pouvoir contacter son secrétariat et planifier la radio des trompes. Monsieur doit également encore prendre rdv.

N’hésitez pas à nous raconter votre premier rdv en commentaire. Je suis sûre que cela peut rassurer et aider à faire patienter beaucoup de couples de lire nos différents témoignages.

 

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz